L’activité principale de Stornoway est de développer le projet diamantifère Renard dont elle est propriétaire à 100 %, projet en voie de devenir la première mine de diamant du Québec. Actuellement en phase de construction, suite à la finalisation en juillet 2014 du financement du projet à hauteur de 946 M$ CA, l’usine de traitement s'attend à recevoir sa première livraison de minerai au cours du second semestre de 2016, la production commerciale étant prévue pour le deuxième trimestre de 2017.


Renard est l’un des seuls nouveaux projets diamantifères en phase de développement dans le monde. Une fois qu'il aura atteint sa pleine capacité de production, le projet produira en moyenne 1,6 million de carats annuellement tout au long des 11 années de la durée de vie initiale de la mine, ce qui représente environ 2 % de l’offre mondiale. Il est possible d’accroître la durée de vie de la mine par le développement des substantielles ressources minérales supplémentaires du projet.

Le projet diamantifère Renard est situé près des monts Otish dans la région de la Baie-James du centre-nord du Québec, à environ 800 km au nord de Montréal et à environ 400 km au nord de Chibougamau. Le site, découvert en 2001, est désormais accessible par la route depuis Chibougamau grâce au prolongement de la Route 167 et au chemin minier de Renard récemment construits par Stornoway et la province de Québec sous les auspices du Plan Nord du gouvernement du Québec. L’accès par voie aérienne se fait par l’aérodrome de Renard situé à 8 km au sud du site du projet. Le développement de Renard s’effectue selon les modalités de la convention Mecheshoo conclue en mars 2012 entre Stornoway, le Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et la Nation crie de Mistissini, ainsi qu’aux termes des ententes de partenariat signées en juillet 2012 entre Stornoway et les communautés de Chapais et Chibougamau. Le projet emploiera plus de 500 personnes au cours des phases de construction et d’exploitation.

Points clés du projet :

Réserves minérales (au 28 janv. 2013) : 23,79 millions de tonnes 17,95 millions de carats
Prix moyen du diamant (Réserves minérales, valeur mars 2014) : 190 $ US / carat
Durée de vie initiale de la mine sur la base des réserves minérales 11 ans
Taux de production 2,2 millions de tonnes / an 1,6 million de carats / an
Coûts initiaux en capital(1) 811 millions de dollars
Coûts d’exploitation (selon l’étude de faisabilité avec centrale électrique au GNL du 21 oct. 2013) 53,84 $ CA / tonne
Emplois pendant la phase de construction (personnes)
Coûts d’exploitation annuels ($ CA)
Pourcentage estimé d’achats effectués dans la région
Emplois durant la phase d’exploitation (personnes)
Montant estimé des impôts, taxes et redevances au cours des 11 années de la durée de vie de la mine
Date du début de la construction 11 juillet 2014
Mise en service prévue de l’usine 2 ème semestre 2016
Date prévue de début de production commerciale 2 ème trimestre 2017
Ressources minérales (en date du 23 juillet 2013)(2)
indiquées 35,45 millions de tonnes 27,09 millions de carats
présumées 29,67 millions de tonnes 16,85 millions de carats
Cible pour exploration approfondie (« CPEA », au 23 juillet 2013)(2)
de 4,9 à 54,6 millions de tonnes De 25,7 à 47,8 millions de carats
(1) y compris 62 millions de dollars pour dépenses imprévues et 57 millions de dollars de provision pour augmentation de l'investissement initial
(2) [Ajouter un avis de non-responsabilité au sujet des ressources minérales et de la CPEA]